Comment calculer son salaire en portage salarial ?

Le portage salarial est une nouvelle forme de travail qui intéresse de plus en plus de professionnels. Offrant une bonne autonomie au salarié porté et une véritable liberté dans le choix de ses missions, ce mode de travail présente également des avantages économiques. Généralement réservé aux professionnels indépendants, le portage salarial permet en effet au salarié porté d’avoir une idée précise concernant le montant de sa rémunération et de bénéficier d’une certaine sécurité. Voici quelques méthodes qui vous permettront de calculer votre salaire en portage salarial.

Réaliser une simulation en portage salarial

L’une des méthodes les plus rapides et les plus efficaces pour estimer son salaire en portage salarial est d’utiliser un simulateur de salaire. Cet outil permet en effet d’avoir une estimation en temps réel du montant du salaire mensuel en prenant en compte le chiffre d’affaires hors taxe que le salarié porté facture à ses clients. Le simulateur de revenus en portage salarial se base également sur les frais professionnels, les options de portage choisies par le salarié porté ou encore sa situation fiscale. D’autres critères comme les heures supplémentaires, la mutuelle ou les frais cachés utilisés par la société de portage sont également pris en compte pour une estimation réussie.

En parlant de frais cachés, il existe un moyen simple et efficace pour vous protéger de certains abus de la part de la société de portage. En effet, plusieurs anciens salariés portés ont eu l’idée de créer le label « Zéro frais cachés ». Créé en février 2020, ce label délivré par la FEDEP’S protège en effet le salarié porté en garantissant l’absence de frais cachés dans le calcul de sa rémunération. Pour réaliser une simulation en portage salarial, il est avant tout indispensable de vérifier que votre société de portage possède le label « zéro frais cachés » de la FEDEP’S. Vous pourrez ainsi obtenir des résultats rapides et fiables.

Par ailleurs, sachez qu’il est également possible d’obtenir une estimation du chiffre d’affaires que vous devez réaliser pour atteindre le salaire net que vous désirez. Dans ce cas, il suffit de mentionner le salaire net que vous souhaitez gagner à l’issue du mois et le simulateur se charge de calculer le chiffre d’affaires à réaliser.

Calculez votre salaire net en portage salarial vous-même

Le salarié porté a également la possibilité de calculer et d’estimer lui-même son salaire net mensuel. En effet, comme c’est le cas lors de l’utilisation du simulateur de portage salarial, le calcul du salaire net mensuel doit prendre en compte de nombreux critères. Il s’agit entre autres du chiffre d’affaires hors taxe réalisé, des frais de gestion prélevés par la société de portage, des cotisations sociales et des frais professionnels.

01

Le salaire brut hors taxe en portage salarial

En portage salarial, le calcul du salaire brut hors taxe est une opération relativement simple et rapide. En effet, ce montant correspond à la somme des honoraires facturés par le salarié porté à ses clients. Il regroupe également les avantages sociaux cumulés à savoir la prime de précarité en CDD ou encore les congés payés.

L'un des nombreux avantages du portage salarial est que le salarié porté dispose d'une liberté totale pour fixer ses tarifs et négocier également les prix de ses prestations avec ses clients. Ce dernier ne travaille pas également en plein temps quotidiennement. Raison pour laquelle un taux journalier moyen (TJM) est déterminé pour faciliter les calculs. Rappelons que pour obtenir le salaire net mensuel en portage salarial, il suffit de déduire du salaire brut mensuel les cotisations sociales et la mutuelle obligatoire de l'entreprise ainsi que les frais de gestion.

02

Les frais de gestion en portage salarial

Pour son service d'accompagnement et de gestion, la société de portage perçoit une rémunération encore appelée « frais de gestion ». Cette commission est directement prélevée sur le chiffre d'affaires du salarié porté. En général, le taux des frais de gestion varie en moyenne entre 5 % et 10 %. Il est directement appliqué au chiffre d'affaires mensuel cumulé du consultant en portage salarial.

Par ailleurs, ce taux peut également dépendre du chiffre d'affaires réalisé par le salarié porté. En d'autres termes, plus le chiffre d'affaires du salarié porté augmente, plus le taux applicable sur les frais de gestion diminue. On dit dans ce cas que le taux des frais de gestion est dégressif. Les frais de gestion permettent au salarié porté de bénéficier de nombreux services. Il s'agit entre autres de la gestion administrative de son activité, d'une protection juridique en cas de litige, d'un accompagnement personnalisé, d'un accès à un réseau professionnel, d'une assurance de responsabilité civile…

Les cotisations sociales en portage salarial

En règle générale, tout salarié travaillant dans une entreprise française est tenu de s’acquitter des cotisations sociales. Ceci est donc également le cas pour le salarié porté qui doit payer des charges salariales imputées au chiffre d’affaires. Parmi ces charges, il existe :

  • La cotisation chômage
  • L’assurance maladie
  • La CSG
  • Les allocations familiales
  • L’aide au logement
  • La cotisation vieillesse

Quant à la société de portage, elle doit également participer au payement des cotisations sociales. On parle dans ce cas de charges patronales. Par ailleurs, c’est la société de portage qui se charge du reversement du montant des cotisations du salarié porté à l’URSSAF et aux organismes concernés (ARRCO, AGIRC, OPCA). En contrepartie des charges sociales, le salarié porté bénéficie d’une couverture sociale de qualité comme les indemnités en cas d’arrêt maladie, en cas de chômage ou d’un droit à la retraite.

En résumé, pour déterminer le salaire net mensuel en portage salarial, vous devez déduire de la facturation encaissée par la société de portage les frais de gestion et les charges patronales. Cette opération vous permet d’obtenir le salaire brut mensuel du salarié porté. Il faudra ensuite enlever de ce salaire brut mensuel les charges salariales pour obtenir enfin le salaire net mensuel. En ce qui concerne le cas particulier des frais professionnels, ils regroupent les frais de mission et les frais de fonctionnement.

Seuls les frais de fonctionnement sont pris en compte dans le calcul de la rémunération nette du salarié porté. En revanche, ils ne sont pas soumis à l’impôt ni aux cotisations sociales. Les frais de fonctionnement engagés par le salarié porté sont remboursables à hauteur de 30 % du salaire brut, sur présentation des pièces justificatives des dépenses effectuées.

Même si le calcul du salaire net en portage salarial semble relativement simple, il est souvent conseillé de réaliser une simulation de salaire afin de comparer vos résultats. Ceci permet de limiter significativement les risques d’erreurs.